Le réenchantement

Lorsque nous nous enfermons dans un cadre purement matériel et que le sens de notre existence est réduit à ce que nous pouvons voir et toucher, nous étouffons. Nous cherchons des moyens d’y échapper.



Ma retraite spirituelle en ville

Nous baignons dans un courant de pensée sceptique, où l’on doute de la pertinence de ce qui est invisible. La réflexion profonde, le silence, la solitude, le repos, la prière, la foi et l’abstinence (de quoi que ce soit) sont vus comme ayant peu d’utilité; sauf que moi, j’en éprouve le besoin.



Ma pénitence : demander de l’aide

Les grâces de Dieu nous attendent toujours aux endroits dans nos vies en besoin de pénitence. Comme les saisons qui ne manquent jamais de s’ensuivre, Dieu nous appelle régulièrement à reconnaître les endroits dans nos vies où il désire travailler.



Restaurer les profondeurs de son âme – partie 2

Par ces actes d’amour et de bienveillance (des fruits de l’Esprit), nous créons de nouvelles manières de vivre qui remplaceront les anciennes. Par la pratique continuelle de ces actes de pénitence, de nouvelles habitudes de vie seront créées. Ce qui était mort à l’intérieur de nous renaîtra avec éclat et ce qui nous faisait mourir auparavant perdra son pouvoir.



Restaurer les profondeurs de son âme – partie 1

L’âme de l’être humain est comme l’océan. Parfois calme et sereine, parfois tempétueuse et menaçante. Ce qu’il y a de constant chez elle, c’est qu’elle renferme beaucoup plus de choses que ce qu’elle dévoile à la surface.



La conversion : transformation de l’être intérieur

La saison de carême est une période dans l’année consacrée à la conversion. Celle de nos pensées, de nos désirs, de nos habitudes et de nos priorités. C’est un temps que nous mettons à part pour inviter le Saint-Esprit à œuvrer profondément en nous et à nous faire progresser vers une plus grande sanctification et ressemblance à Christ.



La poussière ne se fait plus aucun souci

C’est lors des moments d’arrêt, de silence et de réflexion que nous venons à bout de nous-mêmes. C’est là que nous voyons la futilité de nos prétextes, que nous réalisons la profondeur de notre besoin et que nous prenons la décision ferme de chercher de l’aide afin de guérir.



Une vie spirituelle intentionnelle

Si je te demandais de me dire ce qui est le plus important pour toi, que me répondrais-tu? Si je te demandais ensuite ce qui détermine le plus ton horaire, serait-ce la même chose?



Dieu ne t’a pas créé juste pour avoir un impact

Lorsque notre valeur provient de nos accomplissements, nous n’avons qu’une seule option : mieux performer.


«Les croyants devraient reconnaître leurs doutes et lutter avec ceux-ci... Il ne suffit plus de tenir à nos croyances seulement parce qu’on nous les a transmises.»


Timothy Keller

Pour nous soumettre une idée d'article sur la foi au service du bien commun, contactez-nous!

Écrivez pour Convergence Québec