Articles


Le paradoxe de l’espoir

Plus nos abîmes sont profonds, plus les étoiles de Dieu brillent au-dessus.



L’hospitalité comme un chemin vers le coeur

Jésus nous a montré à normaliser une autre personne, ses côtés beaux et ses côtés laids, à travers son exemple d'humilité, d'écoute et d'hospitalité. 



L’écoute et la vulnérabilité comme accueil de l’autre

La souffrance peut prendre toutes sortes de formes. Mais pour pouvoir venir en aide à quelqu'un, il faut tout d'abord se démontrer vulnérable au niveau de sa propre histoire et écouter réellement ce que l'autre personne a à nous dire.



Tous inconfortables

L'évangile nous pousse à mettre nos préférences et notre confort de côté, comme Jésus lui-même l'a fait. Il est maintenant à nous de le suivre en allant vers l'autre dans l'amour et l'humilité.



Entrer dans l’histoire de l’autre

Mikaël Theimer a fondé le site Portraits de Montréal avec deux amis, une collection d’images et d’histoires de gens rencontrés dans la ville. Cette vidéo a été enregistré au cours du congrès Convergence le 16 mars 2019 à Montréal. 



Je séduis, tu séduis, il séduit… (Partie 1)

... la société de l’hyperséduction n’est pas un modèle soutenable. À force de s’intensifier, la séduction s’essouffle et ne pourra pas à long terme maintenir un système qui roule à si haute vitesse et qui a un impact si négatif sur l’humain. Mais la solution n’est pas de toute évidence, car la séduction se trouve être à la fois le problème et la solution.



À la recherche du sens perdu

Il importe de passer par le doute, par l’errance. Mais il y a également impératif de nous ancrer dans la vérité qui ne vient pas de nous-mêmes...



Le réenchantement

Lorsque nous nous enfermons dans un cadre purement matériel et que le sens de notre existence est réduit à ce que nous pouvons voir et toucher, nous étouffons. Nous cherchons des moyens d’y échapper.



Ma retraite spirituelle en ville

Nous baignons dans un courant de pensée sceptique, où l’on doute de la pertinence de ce qui est invisible. La réflexion profonde, le silence, la solitude, le repos, la prière, la foi et l’abstinence (de quoi que ce soit) sont vus comme ayant peu d’utilité; sauf que moi, j’en éprouve le besoin.


«Les croyants devraient reconnaître leurs doutes et lutter avec ceux-ci... Il ne suffit plus de tenir à nos croyances seulement parce qu’on nous les a transmises.»


Timothy Keller

Contribue à la réflexion sur la foi au service du bien commun.

Contacte-nous