Jusqu’à quand, Éternel ?

Jusqu’à quand les souffrances et les pertes se poursuivront-elles? Pourquoi le mal doit-il détruire autant de vies? Encore combien de souffrances pourrons-nous endurer ensemble? Nous avons désespérément besoin de réconfort, d’espoir et d’yeux pour voir la bonté de Dieu. C’est avec un cœur déchiré par le vent que je crois avec confiance que Dieu peut fournir ces choses et qu’il le fera.



Mes attentes peu élevées envers mes voisins

Je ne pense pas activement de mal de mes voisins, mais je n’espère pas le meilleur d’eux. Mes suppositions suggèrent que les relations doivent être réciproques, c’est-à-dire que des comptes doivent être tenus et équilibrés, de peur que je devienne le bénéficiaire de trop de gentillesse et que je perde le privilège d’être le bon voisin.



La justice sociale est au coeur de l’évangile

L’enseignement de Jésus dévoile l’amour de Dieu pour toute la création, sa présence à l’intérieur de celle-ci et son désir de la renouveler dès le moment présent.



Être, plutôt que paraître

Car pour moi, la véritable nature de l’Évangile est l’incarnation de cette dernière, et cette incarnation est d’aimer l’autre peu importe qui il est, ce qu’il représente, ou ce qu’il croit ou non.