Convergence Québec existe afin de favoriser la réflexion, le dialogue et la collaboration en vue du bien commun. En d’autres mots, CQ encourage les chrétiens à chercher le bien de leur prochain en raison de leur foi.

La collection qui suit est constitué d’essais rédigés par des penseurs, activistes, artistes, chercheurs, pasteurs, entrepreneurs, et autres membres de la société québécoise qui partagent l’objectif de chercher activement dans leur sphère d’influence le bien commun comme manifestation de leur foi.

La collection qui suit est constitué d’essais rédigés par des penseurs, activistes, artistes, chercheurs, pasteurs, entrepreneurs, et autres membres de la société québécoise qui partagent l’objectif de chercher activement dans leur sphère d’influence le bien commun comme manifestation de leur foi.

Une présence non anxieuse dans la société

Cela fait presque 9 mois depuis que l’impact de la pandémie se fait sentir ici au Québec. Nous réalisons, maintenant, non seulement que les pandémies existent toujours, mais qu’ils peuvent aussi nous affecter ici. [...] Chrétiens ou non, nous sommes vulnérables aux mêmes dangers et devons affronter les mêmes difficultés que le reste de la population. Mais existe-t-il quelque chose de particulier que nous pouvons offrir pour contribuer au bien commun en raison de notre foi?

Lire la suite


Le lieu de l’Église est le monde

Le lieu où les disciples de Jésus sont appelés à vivre, interpréter et exprimer leur foi est le même monde dans lequel le Père l’a envoyé, lui. C’est dans le cadre de notre citoyenneté terrestre que nous témoignons de notre citoyenneté et appartenance au royaume de Dieu.

Lire la suite


La théorie critique de la race et la coopération chrétienne avec les autres

En raison de l’immense cœur de Dieu pour ceux qui sont vulnérables ou opprimés, Dieu appelle les chrétiens à collaborer même avec ceux qui nient Dieu.

Lire la suite


Un évangile équilibré (sans prétention) pour un monde en déséquilibre

Personne n’est contre l’idée de s’aimer les uns les autres, même les non-croyants. Par contre, nous avons tous, sans exception, une idée incomplète ou biaisée de l’amour. Nous avons de bonnes intentions mais nous sommes maladroits dans nos relations. Nous aimons mal.

Lire la suite


Être, plutôt que paraître

Car pour moi, la véritable nature de l’Évangile est l’incarnation de cette dernière, et cette incarnation est d’aimer l’autre peu importe qui il est, ce qu’il représente, ou ce qu’il croit ou non.

Lire la suite


Tu veux en savoir plus sur Convergence Québec?

Lis notre confession