Le désaccord fait souvent peur aux autorités en place pour maintenir la cohésion d’un groupe. On le voit dans le conformisme malsain qui peut s’installer dans une église, où il est intolérable d’exprimer un désaccord sans être étiqueté de semeur de division. Au-delà de l’harmonie à tout prix, Mathieu Simard suggère que nous devrions chercher la vie et la maturité. 

Dans son livre L’Esprit de moralité, Mathieu Simard propose que l’essence du développement humain se concentre autour de la recherche de la vie et non simplement de l'évitement du mal au profit du bien. Bien que fondamentalement hors de contrôle et génératrice de chaos, la vie est grandement à préférer à la dichotomie du bien et du mal.

Tout porte à croire que l’empire américain ne décline pas, il se métamorphose. Nous assistons présentement à son redéploiement. S’il est impossible de se soustraire à l’influence de l’empire, il est pourtant crucial de comprendre son fonctionnement. Pour le bien de nos âmes, nos familles, notre culture et notre société, il faut prendre conscience de ce nouveau « soft power » qui nous façonne dans l’invisible. 

Comme l’auteur le dit lui-même: « … il ne s’agit pas d’être pour ou contre l’empire, la question est inutile, et même piégée d’avance, mais bien de voir jusqu’à quel degré de profondeur nous allons en assimiler les « qualités ».

Mathieu Bélisle est professeur de littérature au Collège Jean-de-Brébeuf à Montréal et membre du comité de rédaction de la revue « L’Inconvénient, une revue culturelle de référence qui « propose des dossiers audacieux ... qui posent un regard lucide sur le monde actuel ».

Combinée à une riche vie intérieure, la solitude peut être bénéfique et mener à l‘épanouissement global de l’être. Par contre, lorsqu'elle résulte d’un manque d’aptitudes à entrer en relation avec les autres, la solitude ne fait qu’accentuer la souffrance et le sentiment d’aliénation qu’elle produit. Comment tirer le meilleur de la solitude, et aussi accompagner ceux qui en souffrent ?

Autant de questions, que nous aborderons avec les pasteurs Christian Frappier et Markus Hauser. Dans cet épisode du Pub socratique, nous continuons notre discussion sur la solitude, en discutant des limites à l’accompagnement qu’on peut offrir aux personnes seules, tout en apprenant nous-mêmes à valoriser ses bienfaits.

Jordan Peterson est un psychologue pas comme les autres, et une personnalité publique dont la pensée mérite une attention particulière. Auteur de livres à succès et personnage dont tous les commentateurs s’acharnent à catégoriser, ses réflexions sur les récits bibliques sont d’un intérêt particulier pour les Chrétiens. Dans ce deuxième épisode de notre conversation à propos de l’influence de Jordan Peterson, nous nous penchons en particulier sur cet aspect de sa pensée en compagnie de nos invités, Jonathan Pageau, Sophie Dowse, Sabin Lévesque et Teresa Tropea en compagnie de notre modérateur, Charles Boisvert.

À une époque où pour plusieurs la vérité objective n’existe pas, le psychologue et professeur de l’université de Toronto, Jordan Peterson, a stimulé la pensée de millions d’individus en remettant en question ce postulat. Assoiffé par une recherche de vérité et un fardeau pour aider concrètement les gens à prendre leur vie en main, Peterson s’est principalement fait connaître au grand public en 2016 suite à ses positions contre l’adoption du projet de loi C-16, où il y défendait une atteinte à la liberté d’expression.  

Figure vulnérable et  imparfaite, Peterson est certainement un psychologue pas comme les autres dont la pensée mérite une attention particulière. La première partie de cette discussion portera sur sa pensée et le besoin de toute personne de mettre sa vie en règle. Dans la deuxième partie, nous examinerons de plus près son influence quant aux récits bibliques et leur pertinence continue pour les gens d’aujourd’hui.

Dans le cadre de ce Pub socratique, nous discutons avec Jonathan Pageau, Teresa Tropea, Sabin Lévesque et Sophie Dowse au sujet de l’influence remarquable de ce psychologue pas comme les autres.

Abonne-toi au podcast du Pub socratique sur ton application préféré.

S'abonner

Et suis-nous sur Facebook pour connaître la date de nos prochains rassemblements.

Suis-nous sur Facebook